PHOTOGRAPHIES

Des photographies comme autant de questions sur la perception de l’espace et du temps.
Chaque retranscription de la réalité propose une interprétation qui lui est propre. Nous percevons certains phénomènes physiques et pas d’autres.
Ici des photographies numériques imprimées sur papier jouent de cette ambiguïté.

Le contexte dans lequel nous voyons les choses leur donne un sens. Si la perception est modifiée, le sens évolue ou bascule.
La base sous-marine de Bordeaux  devient un théâtre et le plafond d’une grande surface, le toit d’un gratte-ciel.
Encadrée et accrochée au mur, la photographie peut également être tirée en grand ( 2 mètres de haut sur 3 mètres de large) et encollée sur une cimaise, créant ainsi un espace englobant le spectateur.

 

Échange :
Question –>Qu’y a t’il de particulier à voir dans cette image?
Réponse –>Sur l’image vous identifiez un lieu. Cependant la lecture de l’images est modifiée. Elle montre un point de vue inhabituel et donc une autre façon de percevoir les formes.
Je montre ici qu’il existe plusieurs réalités, voire des multivers (théorie scientifique proposant l’existence de plusieurs univers).

 



peau geste
video de drap  - espace temps
empreinte fossile
peau tendue
empreinte sur noir de carbonne
vincent vallade artiste plasticien
DSC_0170-BIS